Mardi 6 juillet 2021
 
Chercher


8 juillet 2021


 


 






Événements



 


Un programme unique en Ontario pour l’école Louis-Riel
Jean-Marc Pacelli
L'Orléanais
4 mars 2021

Dès la prochaine rentrée, l’École second-aire publique Louis-Riel offrira VéloTechno, un nouveau programme alliant plein air, technologie et entrepreneuriat pour des élèves de la 7e et de la 8e année.

« Ce programme vise à briser les frontières qui existent entre l’école et le monde qui nous entoure. L’élève y sera au centre de ses apprentissages et vivra des expériences authentiques en sortant de la salle de classe notamment en faisant du vélo et d’autres activités de plein air », explique Léo Dignard, qui a élaboré le projet en compagnie de son collègue Martin Pontbriand.

Les élèves admis au programme devien-dront les premiers à vivre cette approche unique en Ontario, qui mettra de côté l’enseignement traditionnel en silo : « Il y aura des blocs d’apprentissage avec des fils conducteurs et les élèves devront réaliser des projets en intégrant différentes matières », souligne M. Dignard.

« Souvent à l’école, on apprend un concept par cœur sans trop le comprendre, puis on passe à autre chose. Notre but est de faire le lien entre la théorie et la réalité. On va voir le concept, on va le comprendre, puis on va l’appliquer concrètement pour pouvoir réellement se l’approprier », ajoute Martin Pontbriand.

À cet effet, l’enseignant d’éducation physique et de sciences offrira des ateliers de réparation de vélo : « Il y a plein de liens à faire avec la science et la mécanique. On peut penser ici aux machines simples, par exemple. »

Dans le cadre du programme, le vélo deviendra le mode de déplacement des élèves lors de leurs sorties scolaires, lorsque les distances le permettront. Idem pour les raquettes et le ski de fond l’hiver : « On veut vraiment promouvoir les transports actifs autant dans la vie de tous les jours que pour le sport », précise M. Pontbriand, qui a œuvré comme guide d’expéditions avant d’être enseignant.

Une fois à l’extérieur, les élèves appren-dront à monter des tentes, à identifier des plantes et des traces d’animaux, entre autres.

Le volet technologique ne sera pas en reste, alors que les élèves auront accès à une salle de création multimédia où ils pourront apprivoiser les technologies de l’information et de communication, que ce soit en enregistrant leurs propres balados ou en faisant du montage télévisuel.

Lors de leurs sorties à l’extérieur des salles de classe, ils seront appelés à documenter ce qu’ils apprennent sur le terrain pour ensuite le diffuser à plus grande échelle : « On veut qu’ils créent des choses utiles pour les autres et pas seulement pour obtenir une note », lance Léo Dignard, qui possède une formation en journalisme.

Bien que les élèves intéressés par le programme doivent démontrer un intérêt pour le vélo et les sports de plein air, les deux hommes assurent qu’ils ne sont pas à la recherche de grands sportifs, mais plutôt de jeunes engagés qui sont prêts à prendre des risques et à goûter à quelque chose de différent.

Avis aux intéressés, la période de recrute-ment est présentement ouverte.

(Cet article a pu être publié grâce au généreux appui de nos partenaires commerciaux locaux.)

 

Arts

  La petite histoire...


Retour de la programmation artistique au MIFO

Des artistes locaux et l’église Saint-Joseph à l’unisson

Ma tante, une comédie de Richard Gratton


La petite histoire… de la rue Legault

L’Orléanais présente mensuellement des chroniques historiques ayant trait aux noms francophones des voies publiques, des parcs, des salles et des installations d’Orléans. Ces chroniques sont écrites par la Société franco-ontarienne du patrimoine et de l’histoire d’Orléans (SFOPHO) www.SFOPHO.com afin de faire connaître le patrimoine et l’histoire d’Orléans.

 

 
Sections
  Services
Nous joindre


www.orleansonline.ca/Orleanais
745 crois. Farmbrook
Orléans, Ontario K4A 2C1
Téléphone; : 613-447-2829
Courriel : orleanais@orleansstar.ca

 

OrleansOnline.ca © 2001-2020 Sherwin Publishing