Jeudi 28 avril 2022
 
Chercher


28 avril 2022


 


 






Événements



 


À PROPOS

Orléans, Ontario, une banlieue d'Ottawa, a été fondé en 1860 et a été majoritairement francophone jusque vers la fin des années 1970.

Des controverses ont été soulevées dans le passé au sujet de l'origine du nom " Orléans ", mais il est maintenant largement reconnu que ce nom a été choisi en 1860 par le premier maître de poste d'Orléans, Jean-Théodore Besserer, qui est né sur l'île d'Orléans au Québec. Le nom " Orléans " remonte à une ville du même nom en France.

Selon le recensement de 2016, Orléans est composé de 128 000 habitants, y compris près de 54% qui ont déclaré être bilingues, connaissant le français et l'anglais, et près de 34 % qui ont déclaré être francophones.

L'Orléanais, fondé en janvier 2017, est un journal papier communautaire francophone gratuit distribué mensuellement comme un encart au journal anglophone bi-mensuel Orléans Star qui, lui-même, est livré comme un encart du journal anglophone quotidien Ottawa Citizen à plus de 44 000 résidences, ou avec des circulaires d'épiceries. De plus, des copies sont déposées à divers endroits, les principaux étant la Caisse Desjardins et le Centre culturel d'Orléans (MIFO).

C'est à l'automne 2016 qu'un francophile, cumulant plus de 30 ans d'expérience journalistique, a acheté l'Orléans Star de Transcontinental Média et a, en plus, mis sur pied L'Orléanais. Il y avait un vide au niveau communautaire francophone à Orléans à ce moment-là, depuis la fermeture en juin 2015 de la version papier de l'hebdomadaire L'Express, qui avait existé pendant trois décennies.

L'équipe de production du journal est constituée du propriétaire du journal, de bénévoles, lesquels sont le rédacteur en chef et son adjointe, de journalistes à la pige, y compris des étudiants en journalisme, d'un chroniqueur, de collaborateurs de la communauté, et d'une responsable des ventes publicitaires. L'Orléanais consiste ordinairement en une version papier de 12 pages, en plus d'une section de 4 pages intitulée L'Orléanais Étudiant. Des sites Facebook et Twitter ont été créés, ainsi qu'un site web et une version numérique du journal, tout en gardant la version papier.

Les sujets abordés dans L'Orléanais incluent de nombreux articles pertinents pour la communauté francophone d'Orléans, tels que des articles visant à faire connaître ses événements, son patrimoine, son histoire, sa culture, ses défis et son cheminement en tant que communauté francophone, et des articles valorisant ses organismes, ses héros d'hier et d'aujourd'hui ainsi que ses jeunes et ses aînés. De plus, une demi-page est périodiquement réservée à un organisme du mois, afin de permettre aux organismes sans but lucratif de faire connaître qui ils sont, leur mission et leur historique. Une chronique historique est aussi incluse ayant trait aux noms francophones des voies publiques, des parcs, des salles et des installations d'Orléans en plus d'un " P'tit Quiz " concernant l'histoire d'Orléans. Finalement, on y retrouve une chronique " Réflexion ", souvent humoristique.

Au cours de la première année, une collaboration a été établie avec les conseils scolaires catholiques et publiques francophones afin que des étudiants du niveau secondaire contribuent mensuellement des articles de leur choix pour une section du journal intitulée L'Orléanais étudiant. Ce journal étudiant est commandité par l'Université d'Ottawa, l'Université Saint-Paul, La Cité, le Collège Boréal et les deux conseils scolaires.

La mise en page (la répartition des articles par thèmes, la une comprenant le drapeau franco-ontarien et les en-têtes) et l'usage de la couleur (le vert et le blanc - les couleurs de la francophonie en Ontario), en font un journal très attrayant.

Basé sur les commentaires des gens, les lecteurs semblent très satisfaits du produit.

 

 

 

Arts

  La petite histoire...


Une 2e édition virtuelle réussie pour Vision'Art

Martin Deschatelets : de Harry Potter à Netflix

Avant-première de la série
« Paris Paris » au MIFO


La petite histoire... de la promenade Décoeur

L’Orléanais présente mensuellement des chroniques historiques ayant trait aux noms francophones des voies publiques, des parcs, des salles et des installations d’Orléans. Ces chroniques sont écrites par la Société franco-ontarienne du patrimoine et de l’histoire d’Orléans (SFOPHO) www.SFOPHO.com afin de faire connaître le patrimoine et l’histoire d’Orléans.

 
Sections
  Services
Nous joindre


www.orleansonline.ca/Orleanais
745 crois. Farmbrook
Orléans, Ontario K4A 2C1
Téléphone; : 613-447-2829
Courriel : orleanais@orleansstar.ca

 

OrleansOnline.ca © 2001-2021 Sherwin Publishing